Twitter Facebook

news - Extreme Sailing Series™: Les courses en stade prennent tout leur sens à Almería

Okt 12 2011

Marinepool est le « partenaire officiel de vêtements techniques et lifestyle de la série Extreme Sailing » et Team Extreme

Les courses en stade prennent tout leur sens à Almería
Cliquez ICI pour voir la version en ligne
En ce jour de fête nationale espagnole, le public s’est déplacé en nombre pour assister à cette première journée de course au cœur du port d’Almería. Les courses en stade ont fait fureur auprès de ce public non averti qui a enflammé le port à chaque passage de la flotte. Médaillé d’or aux Jeux de Pékin et seul espagnol de la flotte, Anton Paz, régleur à bord de Team Extreme nous expliquait : “C’est vraiment impressionnant de naviguer si près du public. Nous sommes encore plus sous pression, mais en même temps ces encouragements nous donnent envie de nous dépasser. Régater au sein d’une flotte d’un tel niveau permet vraiment de s’améliorer et donner le meilleur de soi-même. Quand Roland Gaebler a commencé à naviguer en Tornado, j’avais seulement 10 ans ! C’est un exemple pour moi et un véritable honneur de naviguer à ces côtés en Extreme 40.”
Quatre manches ont été disputées dans un vent faible, imposant des conditions de navigation difficiles aux 11 équipes. Ben Ainslie et son équipe d’Oman Air sont certainement les plus satisfaits ce soir. Ils prennent en effet la tête de l’événement et mettent ainsi derrière eux leur contre-performance de Nice, il y a seulement 10 jours. Triple médaillé d’or olympique et bien connu pour son esprit de compétition féroce, Ben Ainslie est à la barre d’Oman Air pour la dernière fois ici à Almeria, avant de retourner à la préparation des Jeux Olympiques de Londres. Il fera partie, sans aucun doute, des principaux acteurs de cette étape espagnole. “Dans ces conditions, la seule chose importante est de garder le bateau en mouvement. Le vent est plus important que la direction du bateau, ceux qui s’en sortiront le mieux seront ceux qui analyseront le plan d’eau au mieux.”
Les Français de Groupe Edmond de Rothschild semblent de nouveau en très grande forme et après leur victoire à Nice, ils semblent très confiants dans ces petits airs. Comme nous l’expliquait Hervé Cunningham, la prise de risque n’est pas au programme, il faut assurer sur le long terme : " Pour gagner une manche, il faut vraiment prendre beaucoup de risques, mais comme tout risque, le retour de médaille peut faire très mal, surtout dans des courses comme aujourd’hui. Avec des départs au reaching, la moindre erreur et tu finis dans le dévent de tout le monde. À bord, on calcule vraiment les risques et on essaye de toujours jouer ‘safe’. On est bien évidemment à l’affût de toutes les opportunités, mais on ne prendra pas de risque incalculé, par expérience on sait que cela ne paye pas sur le long terme. Et nous le long terme, c’est ça qui nous intéresse."
Adam Beashel, de nouveau à la barre d’Emirates Team New Zealand signe également une belle performance et se place 3ème à l’issue de cette première journée. Ian Williams et GAC Pindar remportent la 4ème et dernière manche de la journée – pour parer à ce vent capricieux, ils ont utilisé leur gennaker même dans les bords de près.
Extreme Sailing Series Act 8, Almeria, Andalucia (Spain) après 4 courses (12.10.11)
Position / Team / Points
1st Oman Air (OMA), Ben Ainslie / Kinley Fowler / David Carr / Nasser Al Mashari 39 points
2nd Groupe Edmond de Rothschild (FRA), Pierre Pennec / Christophe Espagnon / Thierry Fouchier / Hervé Cunningham 31 points
3rd Emirates Team New Zealand (NZL), Adam Beashel / Ray Davies / Jeremy Lomas / Derek Seward 30 points
4th Team GAC Pindar (GBR), Ian Williams / Mischa Heemrskerk / Andrew Walsh / Brad Webb 30 points
5th Red Bull Extreme Sailing (AUT), Roman Hagara / Hans Peter Steinacher / Matt Adams / Craig Monk 28 points
6th Luna Rossa (ITA), Max Sirena / Paul Campbell-James / Alister Richardson / Manuel Modena 26 points
7th Niceforyou (ITA), Alberto Barovier / Stefano Rizzi / Daniele De Luca / Simone de Mari 20 points
8th The Wave, Muscat (OMA), Leigh McMillan / Kyle Langford / Nick Hutton / Khamis Al Anbouri 18 points
9th Alinghi (SUI), Tanguy Cariou / Yann Guichard / Nils Frei / Yves Detrey 14 points
10th Team TILT (SUI), Alex Schneiter / Boet Brinkgreve / Charles Favre / Nicolas Heintz 14 points
11th Team Extreme (EUR), Roland Gaebler / Nahid Gaebler / Antón Paz / Tom Buggy 13points

12 octobre 2011

Les courses en stade prennent tout leur sens à Almería

En ce jour de fête nationale espagnole, le public s’est déplacé en nombre pour assister à cette première journée de course au cœur du port d’Almería. Les courses en stade ont fait fureur auprès de ce public non averti qui a enflammé le port à chaque passage de la flotte. Médaillé d’or aux Jeux de Pékin et seul espagnol de la flotte, Anton Paz, régleur à bord de Team Extreme nous expliquait : “C’est vraiment impressionnant de naviguer si près du public. Nous sommes encore plus sous pression, mais en même temps ces encouragements nous donnent envie de nous dépasser. Régater au sein d’une flotte d’un tel niveau permet vraiment de s’améliorer et donner le meilleur de soi-même. Quand Roland Gaebler a commencé à naviguer en Tornado, j’avais seulement 10 ans ! C’est un exemple pour moi et un véritable honneur de naviguer à ces côtés en Extreme 40.”

Quatre manches ont été disputées dans un vent faible, imposant des conditions de navigation difficiles aux 11 équipes. Ben Ainslie et son équipe d’Oman Air sont certainement les plus satisfaits ce soir. Ils prennent en effet la tête de l’événement et mettent ainsi derrière eux leur contre-performance de Nice, il y a seulement 10 jours. Triple médaillé d’or olympique et bien connu pour son esprit de compétition féroce, Ben Ainslie est à la barre d’Oman Air pour la dernière fois ici à Almeria, avant de retourner à la préparation des Jeux Olympiques de Londres. Il fera partie, sans aucun doute, des principaux acteurs de cette étape espagnole. “Dans ces conditions, la seule chose importante est de garder le bateau en mouvement. Le vent est plus important que la direction du bateau, ceux qui s’en sortiront le mieux seront ceux qui analyseront le plan d’eau au mieux.”

Les Français de Groupe Edmond de Rothschild semblent de nouveau en très grande forme et après leur victoire à Nice, ils semblent très confiants dans ces petits airs. Comme nous l’expliquait Hervé Cunningham, la prise de risque n’est pas au programme, il faut assurer sur le long terme : " Pour gagner une manche, il faut vraiment prendre beaucoup de risques, mais comme tout risque, le retour de médaille peut faire très mal, surtout dans des courses comme aujourd’hui. Avec des départs au reaching, la moindre erreur et tu finis dans le dévent de tout le monde. À bord, on calcule vraiment les risques et on essaye de toujours jouer ‘safe’. On est bien évidemment à l’affût de toutes les opportunités, mais on ne prendra pas de risque incalculé, par expérience on sait que cela ne paye pas sur le long terme. Et nous le long terme, c’est ça qui nous intéresse."

Adam Beashel, de nouveau à la barre d’Emirates Team New Zealand signe également une belle performance et se place 3ème à l’issue de cette première journée. Ian Williams et GAC Pindar remportent la 4ème et dernière manche de la journée – pour parer à ce vent capricieux, ils ont utilisé leur gennaker même dans les bords de près.

 

Extreme Sailing Series Act 8, Almeria, Andalucia (Spain) après 4 courses (12.10.11)

Position / Team / Points

1st Oman Air (OMA), Ben Ainslie / Kinley Fowler / David Carr / Nasser Al Mashari 39 points

2nd Groupe Edmond de Rothschild (FRA), Pierre Pennec / Christophe Espagnon / Thierry Fouchier / Hervé Cunningham 31 points

3rd Emirates Team New Zealand (NZL), Adam Beashel / Ray Davies / Jeremy Lomas / Derek Seward 30 points

4th Team GAC Pindar (GBR), Ian Williams / Mischa Heemrskerk / Andrew Walsh / Brad Webb 30 points

5th Red Bull Extreme Sailing (AUT), Roman Hagara / Hans Peter Steinacher / Matt Adams / Craig Monk 28 points

6th Luna Rossa (ITA), Max Sirena / Paul Campbell-James / Alister Richardson / Manuel Modena 26 points

7th Niceforyou (ITA), Alberto Barovier / Stefano Rizzi / Daniele De Luca / Simone de Mari 20 points

8th The Wave, Muscat (OMA), Leigh McMillan / Kyle Langford / Nick Hutton / Khamis Al Anbouri 18 points

9th Alinghi (SUI), Tanguy Cariou / Yann Guichard / Nils Frei / Yves Detrey 14 points

10th Team TILT (SUI), Alex Schneiter / Boet Brinkgreve / Charles Favre / Nicolas Heintz 14 points

11th Team Extreme (EUR), Roland Gaebler / Nahid Gaebler / Antón Paz / Tom Buggy 13points

www.extremesailingseries.com

 

 

The Extreme Sailing Series Collection by Marinepool is available from

www.extreme-sailing-series-store.com

Spains Tornado Olympic Champion Antón Paz on Team Extreme?© Lloyd Images

© Lloyd Images

© Lloyd Images