Twitter Facebook

news - ESS, Act 1, Day 1: Four-way tie at the top

Feb 20 2011

 

Marinepool est le « partenaire officiel de vêtements techniques et lifestyle de la série Extreme Sailing »

Acte 1, 2ème journée, Muskat, Oman

L’équipe française, ainsi que son skippeur Pierre Pennec, à bord du groupe Edmond de Rothschild, ont montré une performance hors du commun, pratiquement sans faute. Le résultat est éloquent : trois victoires lors de cinq courses en deux jours durant la série Extreme Sailing devant The Wave, Muskat.

 

Les Suisses sur Alinghi avec le skippeur Tanguy Cariou, le timonier Yann Guichard et l’équipage Nils Frei et Yves Detrey, ont remporté la première course et ont terminé trois autres régates sur le podium. A la fin de la journée, ils étaient deuxième du classement.

La journée de Terry Hutchinsons Artemis Racing ne s’est pas déroulée comme ils l’avaient espérée. Il n’a pas pu renouer avec le succès de la première journée où il se trouvait ex aequo à la tête du classement avec trois autres équipes. Après la deuxième journée les Suédois se trouvent en cinquième position, deux points avant Sidney Gavignets Oman Air Team.

 

Comme il n’y avait pas eu beaucoup d’unités d’entrainement pour l’Extreme 40, certaines nouvelles équipes de l’Extreme Circuit ont quelques difficultés à surmonter. Mais, ils apprennent vite. L’atmosphère est superbe. « Nous avons passé une deuxième journée fantastique. Le vent, ainsi que sa direction étaient parfaits. Je dirais que nous avons ici à Oman des conditions comme au paradis. » a déclaré avec beaucoup d’enthousiasme Roland Gäbler, skippeur de l’équipe Extreme. « Il y avait de nombreux combats sur l’eau, les proues s’enfonçaient profondément sous l’eau, mais sans chavirages. Bien que parfois il ne manquait pas grand-chose ! »

 

Le skippeur Alberto Barovier et son équipe Niceforyou savent qu’ils doivent apprendre rapidement : « Chaque jour nous apprenons beaucoup sur le bateau, la manière dont nous devons le naviguer par exemple. Tous les jours il faut s’imprégner des impressions et se procurer les meilleures idées pour l’avenir. Nous sommes une nouvelle équipe, nouveau dans le domaine des catamarans et nous avons autant de vent ! Jamais auparavant nous avons arisé une voile. Nous devons rester calmes et apprendre. Nous devons surtout emmener tous les points que nous pouvons gagner dans une régate et tirer des leçons de nos erreurs.

 

La flotte qui se compose de 11 bateaux naviguait à une vitesse de 21 nœuds de vent avec un ris dans la voile. Les vagues étaient courtes et raides et la mer était déchainée, ainsi les navigateurs à bord des catamarans étaient trempés. L’après-midi le vent était plus faible et toutes les équipes ont pu jouir des bonnes conditions : « Les départs étaient fort impressionnants. » a déclaré Gilles Chiorri, le directeur de la course. « Ils sont tous très près l’un de l’autre, mais chacun à sa propre stratégie Certains sont très rapide avec le vent à tribord et la servitude de passage. D’autres essaye de démarrer à tribord et de faire un virement de bord de moins lors du premier louvoyage, une économie de 4 à 5 longueurs de bateau. Ce qui représente un bon bout de chemin, si l’on pense à quel point la compétition est serrée. »

 

Les deux derniers jours les conditions cadres étaient fantastiques pour les 11 bateaux, ici à Oman, durant les courses offshores. A partir de mardi les bateaux navigueront près de la côte dans le style du stade. Devant The Wave les courses seront courtes, idéal pour les spectateurs!  « J’espère que demain tout ira bien. C’est une toute autre façon de naviguer. » a déclaré Gäbler en ce qui concerne la stratégie dans les courses serrées.

Les courses commencent à 14 heures (UTC +4). Le village de la course sera ouvert de 11 à 18 heures. En plus des compétitions de navigations, il y a un grand nombre d’attractions pour les spectateurs. Pour les prochains jours quelques milliers de visiteurs sont attendus.

Résultats après la 2ème journée de l’acte 1 après 11 courses :

1er Groupe Edmond de Rothschild, 101 points

2ème Alinghi, 91 points

3ème The Wave, Muscat, 89 points

4ème h Red Bull Extreme Sailing, 80 points

5ème Artemis Racing, 76 points

6ème Oman Air, 74 points

7ème Team New Zealand, 64 points

8ème Luna Rossa, 62 points

9ème Team Extreme, 36 points

10ème Niceforyou, 32 points

11ème Team GAC Pindar, 21 points

*Provisoirement : Luna Rossa a demandé une réparation pour une situation de bâbord/tribord avec Niceforyou.

www.extremesailingseries.com

 

© Lloyd Images

© Lloyd Images