Twitter Facebook

news

July 19 2014

> plus

Aug 14 2013

Le projet allemand "la flotte de l´espoir" est rentré au port

The German "fleet of hope" 2013 returned to port

> plus

July 29 2013

Extreme Sailing Series™: The Wave, Muscat s’impose dans l’Act 5 à Porto

Extreme Sailing Series™: The Wave, Muscat s’impose dans l’Act 5 à Porto

> plus

Apr 26 2013

> plus

Mar 20 2013

Oman Sail entame la saison Multi One Design avec une tentative de record autour de l´Irlande

Oman Sail entame la saison Multi One Design avec une tentative de record autour de l´Irlande

> plus

Feb 27 2013

Extreme Sailing Series™: L’épreuve d’ouverture de la saison 2013 à Oman fait le plein de nouveaux talents

 

L’épreuve d’ouverture de la saison 2013 à Oman fait le plein de nouveaux talents
Cliquez ici pour lire la version en ligne.
- A une semaine du départ, l’organisation confirme un plateau de stars pour l’Act 1 de la saison 2013
- Trois nouveaux skippers viendront se mesurer aux habitués du circuit à Mascate, Oman, du 5 au 8 mars prochains, pour les sept ans des Extreme Sailing Series dont l’édition 2013 sera sans doute la plus difficile à prédire.
- Découvrez la vidéo de présentation de l’événement. Cliquez ici.
- Gagnez un pass VIP ‘extreme’ avec une place à bord d’un Extreme 40. Cliquez ici.
Trois nouveaux skippers et deux nouvelles équipes apporteront une bouffée d’air frais à la flotte des Extreme 40 en 2013, avec une série de critères qui rendront toute prévision impossible, non seulement dans l’Act 1 mais aussi sur l’ensemble de la saison. Huit équipes représentant 10 nationalités différentes et 40 des plus grands marins de la planète entreront sur scène le 5 mars à The Wave, Muscat, au Sultanat d’Oman pour la première épreuve des Extreme Sailing Series 2013. Pour sa septième saison, le circuit de régates internationales au format stade nautique, conçu pour les spectateurs, accueillera plusieurs nouveaux talents de la voile. Avec les habitués de l’épreuve, ils cumulent 18 campagnes olympiques, 30 campagnes pour l’America’s Cup, 33 victoires en championnat du monde et six médailles olympiques. Dans tout juste une semaine, ils se retrouveront à Mascate à Oman pour l’Act d’ouverture, que pourront suivre les internautes du monde entier.
Deux équipes d’Oman Sail seront sur la ligne de départ à Mascate et le tenant du titre Leigh McMillan apportera son expérience à l’équipage de The Wave, Muscat, qui accueillera un nouvel équipier, Musab Al Hadi, issu de la classe F18. La deuxième équipe omanaise sera annoncée le 4 mars prochain et portera à huit le nombre d’Extreme 40 sur la ligne de départ.
Le jeune néo-zélandais de vingt-trois ans Will Tiller prendra les rennes de GAC Pindar aux côtés de ses fougueux équipiers de match-racing qui ont été sélectionnés hier (le 25 février) pour représenter la Nouvelle-Zélande dans la Red Bull Youth America’s Cup après avoir gagné les épreuves de sélection.
Will Tiller sera épaulé par Matt Steven, Stewart Dodson, Harry Thurston et Shaun Mason, tous des jeunes talent choisis par GAC Pindar dans le cadre de son projet de développement de jeunes talents.
Team Korea, une des deux nouvelles équipes en 2013, sera menée par le médaillé d’argent olympique Peter Burling, qui est aussi le plus jeune skipper de la flotte. Le Néo-zélandais de 22 ans sera entouré de son coéquipier en 49er Blair Tuke, avec lequel il a remporté la médaille d’argent aux Jeux Olympiques, ainsi que du champion coréen de match-racing Sungwok Kim, et des habitués du circuit Extreme 40 Mark Bulkeley et Matt Cornwell. Sur le papier, cette nouvelle formation sera sans doute la plus apte à menacer les champions en titre. Mais reste encore à voir le temps qu’iI leur faudra pour s’adapter à la course en Extreme 40.
Le deuxième nouveau concurrent, qui n’est pas étranger à la régate en multicoque, vient de Suisse. Realteam et son skipper Jérôme Clerc ont remporté le championnat D35 en 2012. Avec Bryan Mettraux, Arnaud Psarofaghis, Cédric Schimdt et Thierry Wasem ils ont l’avantage d’avoir beaucoup navigué ensemble et ils chercheront à transformer cette expérience en une place sur le podium à Mascate. “Toute l’équipe est ravie de se retrouver à Oman », confie Jérôme Clerc. « Le site de Mussanah est un véritable paradis pour la voile: du vent tous les jours, du soleil et les gens sont vraiment accueillants. Les entraînements avec les autres équipes nous ont montré le niveau très exigeant des régates en Extreme 40. Notre objectif est de progresser rapidement. On se réjouit tous de de rentrer dans l’arène!"
Au rang des transferts, la plus grande nouvelle est sans doute le recrutement de l’Américain Morgan Larson chez Alinghi. Le dauphin de la saison 2012 s’occupera de la tactique aux côtés d’Ernesto Bertarelli et des habituels équipiers d’Alinghi en Extreme 40, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, et Yves Detrey. “J’ai vraiment hâte de naviguer avec Morgan à bord d’Alinghi cette année. Il s’est révélé comme un excellent tacticien l’année dernière et j’espère qu’il apportera son savoir-faire à l’ équipe de notre Extreme 40 et qu’il contribuera au succès d’Alinghi cette saison”.
Jes Gram-Hansen et Rasmus Køstner, co-skippers de SAP Extreme Sailing Team, ont confirmé la présence du jeune talent de la voile danoise Nicolai Sehested au poste de Numéro 1, tandis que le reste de l’équipe restera inchangé. Pour sa deuxième saison sur le circuit, SAP Sailing Team vise cette année le podium et mise sur l’expérience et la régularité. Pete Cumming, son régleur de grand-voile, est aussi l’un des équipiers les plus expérimentés sur le circuit. Il a notamment remporté les Extreme Sailing Series en 2009 en tant que skipper d’Oman Sail Masirah et il a mené la refondation de l’équipe et le programme d’entraînement avant le début de la saison. “Nous devons surtout veiller à mettre Nicolai au courant et à l’aise le plus rapidement possible car le travail d’équipe est un facteur clé pour gagner. Bien sûr, nous devons aussi avoir une bonne vitesse, et avec notre nouvelle confiuration, nous avons l’air d’être rapides à la fois au près et au portant, donc nous somems très contents, mais nous devons encore développer la technique et la préparation car avoir une bonne vitesse n’est pas suffisant au sein de cette flotte”.
Le multiple médaillé olympique Roman Hagarn, qui est aussi un des sportifs autrichiens les plus connus à l’étranger, a choisi de garder la même équipe qu’en 2012 pour Red Bull Sailing Team. “Pour avoir de bons résultats, il faut un bon travail d’équipe. Nous sommes très motivés pour 2013. Nous avons choisi de courir à Oman avec la même équipe qu’en 2012, car avec Hans Peter, je crois que nous sommes tout à fait capables de gagner ce circuit. C’est pour ça que nous sommes là”. Roman Hagara est un des skippers les plus expérimentés de la flotte mais peut-être aussi le plus frustré car il n’a encore jamais grimpé sur le podium pour l’ensemble de la saison (il avait fini quatrième en 2012)
Les épreuves seront retransmises sur Internet en direct de Mascate du 6 au 8 mars. Un événement à ne pas rater!
Chiffres clés:
18 campagnes olympiques
4 médailles d’or olympiques et 2 d’argent
30 campagnes pour l’America’s Cup
33 Championnats du Monde
37 Championnats d’Europe
154 Championnats nationaux
5 records du monde
15 transatlantiques
Liste des équipages : Extreme Sailing Series, Act 1 Mascate,
Alinghi (SUI)
Skipper/Barreur : Ernesto Bertarelli (SUI) / Tacticien : Morgan Larson (USA) / Régleur Grand-voile : Pierre-Yves Jorand (SUI) / Régleur voile avant : Nils Frei (SUI) / Numéro 1 : Yves Detrey (SUI)
GAC Pindar (NZL)
Skipper/Barreur : William Tiller (NZL) / Tacticien : Matt Steven (NZL) / Régleur Grand-voile : Stewart Dodson (NZL) / Régleur voile avant : Harry Thurston (NZL) / Numéro 1 : Shaun Mason (GBR)
Realteam (SUI)
Skipper/Barreur : Jérome Clerc (SUI) / Tacticien : Bryan Mettraux (SUI) / Régleur Grand-voile : Arnaud Psarofaghis (SUI) / Régleur voile avant : Cédric Schmidt (SUI) / Numéro 1 : Thierry Wasem (SUI)
Red Bull Sailing Team (AUT)
Skipper/Barreur : Roman Hagara (AUT) / Tacticien : Hans Peter Steinacher (AUT) / Régleur Grand-voile : Matthew Adams (GBR) / Régleur voile avant : Pierre Le Clainche (FRA) / Numéro 1 : Graeme Spencer (AUS)
SAP Extreme Sailing Team (DEN)
Co-Skipper/Barreur : Jes Gram-Hansen (DEN) / Co-Skipper/Tacticien : Rasmus Køstner (DEN) / Régleur Grand-voile : Peter Cumming (GBR) / Régleur voile avant : Mikkel Røssberg (DEN) / Numéro 1 : Nicolai Sehested (DEN)
Team Korea (KOR)
Skipper/Barreur : Peter Burling (NLZ) / Tacticien : Blair Tuke (NZL) / Régleur Grand-voile : Mark Bulkeley (GBR) / Régleur voile avant : Sungwok Kim (KOR) / Numéro 1 : Matt Cornwell (GBR)
The Wave, Muscat (OMA)
Skipper/Barreur : Leigh McMillan (GBR) / Tacticien : Ed Smyth (NZL) / Régleur Grand-voile : Pete Greenhalgh (GBR) / Régleur voile avant : Musab Al Hadi (OMA) / Numéro 1 : Hashim Al Rashdi (OMA)

> plus

Aug 28 2012

ENERGY TEAM TERMINE AU PIED DU PODIUM

ENERGY TEAM TERMINE AU PIED DU PODIUM

> plus

Aug 10 2012

> plus

July 30 2012

Cap sur Weymouth!

> plus

July 04 2012

> plus

June 05 2012

> plus

May 21 2012

> plus

May 16 2012

America´s Cup World Series: LOICK PEYRON REPREND LA BARRE A VENISE

America's Cup World Series 2012

Jeudi 10 mai 2012

La prochaine édition des America's Cup World Series se déroulera à Venise du 15 au 20 mai prochains devant la sérénissime place San Marco. A bord du monotype français, les rôles seront inversés entre Yann Guichard et Loïck Peyron qui reprend la barre de l'AC45 Energy Team. Arrivé mardi dans la cité des Doges, Loïck Peyron sera donc à nouveau aux commandes et Yann Guichard tiendra le rôle de coach. Depuis son arrivée à Venise, l'équipe française est basée dans l'ancien Yacht Club de Venise, sur l'île de San Giorgio. Côté équipage, la feuille de match sera la suivante : Loïck Peyron (skipper-barreur), Arnaud Psarofaghis (réglage de l'aile), Christophe André (N°1), Devan Le Bihan (N°2) et Arnaud Jarlegan (réglage des voiles d'avant).
Explication et programme de cette semaine italienne, en compagnie de Loïck Peyron.

Loïck, comment va fonctionner Energy Team à Venise ?
Loïck Peyron : "Ce sera un peu l'inverse de Naples : je serai au guidon et Yann sera avec nous au début, pour apporter son regard extérieur. Exactement comme nous avons fait à Naples, mais en échangeant nos rôles. C'était prévu ainsi, Yann a un programme à respecter avec son MOD 70 et c'est très bien d'alterner, car cela nous permet d'avoir l'esprit toujours ouvert. Si nous n'avons pas de moyens financiers encore suffisants, au moins nous avons des marins compétents et polyvalents. Et puis pour moi c'est important de reprendre la barre de l'AC45, histoire de garder les sensations en accord avec les idées ! Côté organisation, notre petite équipe technique est déjà sur place pour remonter le bateau. J’arriverai là-bas le mardi 8 et nous aurons une grosse semaine d'entraînement avant le début des régates."

Il y a un peu de changement sur le programme et notamment les épreuves de match race...
LP : "Oui, le réglement a évolué et tant mieux : à Naples, par exemple, c'était sec, en élimination directe sur un seul duel ! Cela a donné lieu a des résultats bizarres - comme Spithill en 7e place. A Venise, à partir des quarts-de-finale, ce sera en trois matchs, ou deux matchs gagnants si l'on préfère. Pour résumer, on va naviguer beaucoup plus ! Un autre changement important est que la course en flotte du 'Super Sunday' est désormais comptabilisée avec un coefficient 3 au lieu de 5 jusqu'ici.  Cela redonne plus d'importance aux autres courses de la semaine. C'est une prime à la régularité qui nous va bien."

Que penses-tu des forces en présence ? As-tu découvert encore des choses à ce sujet, à Naples ?
LP : "On s'attendait vraiment à ce que Prada soit une équipe forte... et elle l'a été encore plus qu'attendu ! Leur skipper Chris Draper était déjà au guidon des Coréens quelques mois avant. Et l'équipe italienne a eu l'occasion de s'entraîner à deux bateaux. Même en arrivant tardivement sur le circuit ils ont déjà beaucoup plus navigué que nous. C'est très bien pour l'ouverture d'avoir une concurrence aussi forte, même si ça rend les choses plus difficiles pour nous. Mais regardez aussi Nathan Outteridge, qui vient du 49er et du Moth à foils : il a fait de très belles choses, avec toute la fougue de sa jeunesse… et c'est bien aussi ! C'est la preuve évidente que cette Coupe est une révolution dans tous les sens du terme : on est en train de changer de génération, la Cup n'est plus réservée seulement à ceux qui viennent du match race."

Les particularités du plan d'eau de Venise ?
LP : "A Venise, tout peut arriver ! Je connais un peu le plan d'eau pour y avoir disputé une épreuve d'Extreme 40 avec Oman Sail et parce que c'était le point de départ des Tours de l'Europe que j'ai fait avec Fuji. C'est un plan d'eau assez scabreux parce qu'il y a énormément de paramètres, d'effets de site. Il faut y être très, très opportunistes. Les deux premiers jours nous naviguons à l'extérieur, sous le Lido, mais pour les trois derniers et la grande course du dimanche nous naviguerons à l'intérieur, devant la place St Marc. Ce sera grandiose, même si on sait déjà que ce sera compliqué à gérer car le plan d'eau n'est pas grand du tout. En Extreme 40 déjà, le terrain de jeu était assez petit, alors en AC45... mais j'aime bien ce genre d'exercice et dans ce lieu mythique ce sera magnifique à vivre ! En général le vent est assez faible là-bas et peut-être devrons nous mettre les extensions d'aile."

Un objectif de podium pour Energy Team ?
LP : "Oui, bien sûr, toujours l'objectif podium ! Inévitablement. Même si nous avons un déficit d’entrainement et de moyens, cela ne nous empêche pas de viser au plus haut, car tout peut arriver dans ces épreuves. On l'a bien vu à Naples : ça se joue toujours à pas grand chose et le niveau est monté. Il y a eu un resserrement entre les 'big' teams et les autres, c'est logique et normal. Les départs - et les cinq minutes qui les précèdent - seront primordiaux."

La feuille de match d'Energy Team pour ce premier rendez-vous à Venise ?
LP : "Skipper-Barreur : Loïck Peyron, Arnaud Psarofaghis à l'aile, Devan Le Bihan n°2, Arnaud Jarlegan au réglage des voiles d'avant, Christophe André N°1."

www.energyteam.fr

> plus

May 11 2012

Damen übernehmen das Kommando - NRV Damen Regatta 2012

Zu Beginn der Regattasaison heißt es traditionell „Frauen an die Pinne“ beim NRV. Bei der 52. Damen Drachen-Regatta hatte Kerstin Beucke die Bugspitze vorn.

> plus

Mar 06 2012

> plus

Mar 05 2012

> plus

Feb 29 2012

Extreme Sailing Series™: Première journée de l’Act 1 : les Français de Groupe Edmond de Rothschild en tête

 

Première journée de l’Act 1 : les Français de Groupe Edmond de Rothschild en tête
Click here to read the online version
Groupe Edmond de Rothschild mène le classement après les six manches courues ce mardi à Mascate. L’équipe française est à égalité de points avec Oman Air dont le nouveau skipper fait un début remarqué en Extreme 40…
Trois victoires en six manches. Le grand favori de cette nouvelle saison des Extreme Sailing Series commence fort, et Pierre Pennec, skipper de Groupe Edmond de Rothschild, peut se féliciter : « Cette première journée avec le nouvel équipage est très positive. Le groupe est calme, professionnel et chacun apporte sa pierre à l’édifice, tant à son poste que d’un point de vue plus général en donnant sa vision du plan d’eau. Aujourd’hui, nous ne sommes pas au niveau de fonctionnement que nous avions atteint en fin de saison dernière, ce qui est tout à fait normal. Mais les premières sensations sont très bonnes ».
Vainqueurs à Oman l’année dernière, les Français sont sereins, et réalistes aussi. Pierre Pennec reconnaît que le plan d’eau est parfois difficile à lire et que les départs restent « un point à travailler ». Mais comme l’ajoute le régleur Hervé Cunningham, « marquer son territoire dès le premier jour et être à 100% compétitif est toujours une bonne chose ! »
Car la question que tout le monde se pose, c’est bien sûr « qui gagnera cette saison 2012 ? » Les Français ont terminé seconds l’année dernière et ils confirment aujourd’hui leur statut de favori pour le prochain titre. Mais à en croire cette première journée, la concurrence sera rude. L’Américain Morgan Larson, nouveau skipper d’Oman Air et nouveau venu sur le circuit des Extreme Sailing Series fait un début très remarqué ici à Mascate. Il signe aujourd’hui une victoire et deux secondes places pour terminer à égalité de points avec le leader Groupe Edmond de Rothschild. A 40 ans, ce passionné de surf affiche un CV impressionnant, avec trois America’s Cup et six titres de champion du monde, mais personne ne l’attendait à ce niveau dès la première journée. « Je ne savais pas trop à quoi m’attendre », avoue t’il. « Je sais qu’il y a des équipes très talentueuses mais je crois que ce format correspond bien à mon style. Je crois que nous pouvons gagner cette saison, mais il va falloir terminer sur le podium à chaque épreuve »
La brise était légère aujourd’hui sur le plan d’eau, ne dépassant jamais les 10 nœuds. La première manche fut remportée par Leigh McMillan et son équipe sur The Wave, Muscat, qui a ensuite laissé la place à Pierre Pennec et ses hommes sur les deux manches suivantes. La quatrième course fut quant à elle marquée par la chute du cinquième équipier d’Oman Air, Max Bulger, qui passa par dessus bord. « Il a réussi à se tenir au safran. J’en ai déjà vu beaucoup tomber d’un bateau, mais je n’ai jamais vu personne s’accrocher comme il l’a fait, c’était impressionnant », expliqua Morgan Larson à son retour à terre. L’équipier fut récupéré à bord et l’incident n’empêcha pas Oman Air de gagner cette manche.
Nouveau cette année sur le circuit Extreme Sailing Series, Team Trifork tirait ses premiers bords en compétition aujourd’hui et après six manches, l’équipe danoise est séduite. « Ce n’est pas facile. Il y a beaucoup à apprendre. Mais on s’éclate vraiment ! Nous avons fini troisième sur une manche et nous avons toujours été dans le jeu avec les autre », confie le co-skipper Jes Gram-Hansen
GAC Pindar, skippé par le spécialiste du match racing Ian Williams, était dans le rôle du petit nouveau l’année dernière et se retrouve aujourd’hui parmi les meilleurs. L’équipe britannique pointe ce soir à la troisième place du classement.
Demain les huit Extreme 40 régateront en format ‘stade nautique’ à l’intérieur du port, devant le nouveau quartier résidentiel de The Wave. Suivez les manches en direct sur Internet à partir de 11h30 GMT.
Classement provisoire de l’Act1 des Extreme Sailing Series 2012 à Mascate, Sultanat d’Oman, après la première journée, six manches courues (28.2.12)
Position / Equipe / Points
1er Groupe Edmond de Rothschild (FRA) Pierre Pennec / Jean-Christophe Mourniac / Hervé Cunningham / Bernard Labro / Adeline Chatenet 36 points
2e Oman Air (OMA) Morgan Larson / Will Howden / Charlie Ogletree, Nasser Al Mashari, Max Bulger 36 points
3e GAC Pindar (GBR) Ian Williams / Mark Ivey / Mark Bulkeley, Adam Piggot / Andrew Walsh 34 points
4e The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Ed Smyth, Pete Greenhalgh, Hashim Al Rashdi, Rachel Williamson 30 points
5e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans Peter Steinacher, Matthew Adams, Graeme Spence, Pierre Le Clainche 26 points
6e ZouLou (FRA) Loick Peyron, Philippe Mourniac, Jean-Sébastien Ponce, Bruno Jeanjean, Antoine Joubert 22 points
7e Alinghi (SUI), Ernesto Bertarelli, Tanguy Cariou, Nils Frei, Yves Detrey, Pierre-Yves Jorand 17 points
8e Team Trifork (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Kostner, Pete Cumming, Simon Hiscocks, Jonas Hviid 15 points
Ils ont dit :
Ian Williams, skipper, GAC Pindar: “notre objectif était de placer le bateau dans les trois premiers, donc c’est un bon début. Nous sommes troisièmes et pas loin derrière les leaders. Notre préparation cette année a été bien meilleure. Le bateau est en meilleur état et l’équipage s’est bien entraîné. Nous sommes plus sereins »
Hervé Cunningham, régleur, Groupe Edmond de Rothschild: “nous sommes plutôt contents. Nous ne savions pas trop où nous en étions ce matin du point de vue des performances du bateau et des changements au sein de l’équipage, et nous terminons cette première journée en tête à égalité avec Oman Air, donc c’est bien. Oman Air a très très bien navigué. Je connais Morgan Larson et son équipage et ils sont très bons, donc aucune surprise. Nous avons gagné ici l’année dernière et marquer son territoire dès le premier jour en étant à 100% compétitif est toujours une bonne chose »
Jes Gram-Hansen, co-skipper, Team Trifork: « Ce n’est pas facile. Il y a beaucoup à apprendre. Mais on s’éclate vraiment ! Nous avons fini troisième sur une manche et nous avons toujours été dans le jeu avec les autre. Les départs sont ce qu’il y a de plus difficile, car c’est très différent par rapport aux monocoques sur lequels j’ai navigué toute ma vie ».
Morgan Larson, skipper, Oman Air: « Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je sais qu’il y a des équipes très talentueuses mais je crois que ce format correspond bien à mon style donc cela aide un peu, mais il y a encore du chemin à parcourir. Sur la manche que nous avons gagnée, Max est passé par dessus bord. Il a réussi à se tenir au safran. J’en ai déjà vu beaucoup tomber d’un bateau, mais je n’ai jamais vu personne s’accrocher comme il l’a fait, c’était impressionnant. C’était un moment clef de la journée. Heureusement que nous avons quand même gagné sinon nous aurions pu être huit points derrière au classement


> plus

Feb 27 2012

> plus

Feb 14 2012

Victoire tricolore sur la première étape du Sailing Arabia – the Tour

Victoire tricolore sur la première étape du Sailing Arabia – the Tour

La première étape du Sailing Arabia – the Tour s’est achevée la nuit dernière (13 février) à Doha, au Qatar, avec la victoire des français de Courrier Dunkerque emmené par Daniel Souben.

L’équipage de Souben a dominé les neuf autres bateaux de la flotte du début à la fin, devançant ses plus proches challengers Bertrand Pacé sur Commercial Bank (Qatar) et Cédric Pouligny du Team BAE Systems (Oman) dès le passage de la bouée au vent. Souben n’a cessé de faire monter la pression dans des conditions de navigation difficiles, pour finalement franchir la ligne d’arrivée avec 31min et 32s d’avance sur BAE Systems, suivi de près par Team Commercial Bank.

 

Les bateaux se sont élancés de Manama, au Bahreïn, dans un vent de secteur nord de 20 nœuds laissant présager une belle descente vers Doha. Mais avec un vent faiblissant le long du parcours, le rythme des premières heures de course s’est avéré primordial et l’équipage de Souben a su exprimer tout son talent.

 

Malgré l’avance de Souben sur Pouligny à l’arrivée, le reste de la flotte a navigué assez groupé avec peu d’opportunités tactiques pour rentrer dans le jeu. Selon Souben : ‘’Nous sommes très heureux de cette victoire et je suis très satisfait de la façon dont l’équipage a navigué. Prendre un bon départ et passer la bouée au vent en tête étaient pour nous primordial. Les conditions de vent au portant étaient parfaites et nous avons pu naviguer tout du long en tête de flotte.’’

Malgré 31 minutes d’avance, Souben et son équipage restent prudents face au potentiel indéniable de concurrents comme BAE Systems et Team Commercial Bank. Cédric Pouligny, à la barre du bateau omanais BAE Systems avec lequel il a terminé 5e du Tour de France à la Voile 2011, a précisé : ‘’On a fait un super départ. La course s’est disputée principalement au portant, cela a donc été assez rapide – je dirais que les conditions de navigation étaient parfaites pour une première étape.’’

‘’La bataille a été serrée entre nous, Team Commercial Bank et Team Renaissance. Nous étions donc  très heureux de terminer deuxième. Nous avons navigué bord à bord pratiquement tout au long du parcours. Cela montre que le niveau est homogène et élevé.’’

Une autre performance est à relever. Celle du marin arabe Ahmed Al Mamari et son équipage 100% omanais sur Team Renaissance qui termine 4e après avoir occupé la seconde place sur la majorité du parcours de 241 milles. Al Mamari se dit satisfait du résultat de son équipage, même si les choses auraient pu se jouer autrement s’ils n’avaient pas croisé la route d’un filet de pêche. ‘’Nous étions en deuxième position, au coude à coude avec BAE Systems et Team Commercial Bank quand nous avons accroché un filet. Nous avons perdu de précieuses minutes, le temps de dégager la quille. Je suis fier de la façon dont l’équipage a navigué, et je suis certain que nous ne ferons que progresser au fil de la course.’’

La britannique Dee Caffari et son équipe entièrement féminine à bord de Al Thuraya BankMuscat sont restées dans le peloton de tête et terminent cinquième. A l’issue de l’épreuve, Caffari a déclaré que son équipage amateur avait fait la course de leur vie et ne doutait pas du potentiel de ses équipières pour la suite.

"L’équipage a fait un bon travail, ça ne devrait aller qu’en s’améliorant, notamment sur la communication à bord, je crois vraiment en nos chances de podium. Cette étape au portant a été une occasion précieuse pour les filles de naviguer sous spi tout au long du parcours’’.

La seconde étape ralliera la marina The Pearl, au sud de Doha, au Yacht Club d’Abu Dhabi le 15 février prochain (10h heure locale), le plus long parcours de l’épreuve avec 296 km et sans doute le plus éprouvant. Avant cela, les concurrents disputeront aujourd’hui (mardi) une série de régates in-port en accueillant à leur bord un invité non professionnel VIP ou média. Ces régates ne comptent pas au classement général ; elles représentent néanmoins pour les équipages du temps précieux sur le plan d’eau.

Au terme des 15 jours de course, la flotte affichera 1408 km au compteur. De Bahrain au Qatar, avant de mettre le cap vers les Emirats Arabes Unis dans les ports d’Abu Dhabi et Ras Al Khaimah. Ils longeront ensuite les côtes omanaises avec 3 escales - Musandam, Mussanah et Muscat, la capitale d’Oman.

La progression des bateaux peut être suivie à cette adresse : www.sailingarabiathetour.com

Résultats de la première étape

CLASSEMENT/TEMPS/NOM DU TEAM
1 20.47.50 COURRIER DUNKERQUE
2 21.01.02 TEAM BAE SYSTEMS
3 21.04.45 TEAM COMMERCIAL BANK
4 21.06.21 TEAM RENAISSANCE
5 21.16.50 AL TURAYA BANKMUSCAT
6 21.27.23 TEAM KINGDOM OF SAUDI ARABIA
7 21.27.25 TEAM BAHRAIN
8 21.39.05 MUSCAT 2012
9 21.50.46 TEAM RAS AL KAIHMAH

> plus

May 25 2011

Extreme Sailing Series™: Plusieurs vainqueurs de manches pour la première journée de l’Acte 3 à Istanbul

 

Plusieurs vainqueurs de manches pour la première journée de l’Acte 3 à Istanbul
La première journée de l’Acte 3 des Extreme Sailing Series™ à Istanbul en Turquie a fait le plein d’action avec sept courses disputées par 11 équipages internationaux. Artemis Racing l’emporte avec un total de 52 points, un seul petit point devant les vainqueurs de l’Acte 2 Luna Rossa et Alinghi termine troisième avec 47 points. Les équipages ont été mis à l’épreuve avec des conditions difficiles qu’ont dû négocier les 44 navigateurs à bord de leurs Extreme 40 sur des parcours courts et serrés. Il y a eu beaucoup de coups de vent pouvant potentiellement faire trébucher les bateaux de tête, de vent instable en direction et les manches étaient si courtes qu’elles exigeaient un travail physique intense. « C’est magnifique de naviguer ici, les conditions sont bonnes avec des vents compliqués ce qui est bon pour nous. » A déclaré Maxi Sirena, skipper de Luna Rossa.
Sur six des sept courses courues aujourd’hui, un équipage différent a franchi la ligne d’arrivée en premier et seul Luna Rossa a réussi à faire un doublé. Alinghi, Emirates Team New Zealand, The Wave Muscat, Groupe Edmond de Rothschild et Team GAC Pindar ont tous remporté une manche chacun ce qui a maintenu le suspense jusqu’à la dernière course quant au vainqueur du jour. Terry Hutchinson à bord d’Artemis Racing a prouvé que faire des résultats réguliers en haut de tableau toute la journée donne l’avantage sur les équipages aux performances inégales : « L’une des meilleure choses que nous avons faite a été de ne pas trop nous énerver quand nous n’étions pas gâté par les conditions. La dernière course était l’exemple parfait : nous nous sommes accrochés pendant la course et avons attendu qu’une opportunité se présente à nous pour la saisir. » Explique Terry Hutchinson. « Quand une jolie petite bascule est arrivée sur le parcours, nous y sommes allés en empannant tôt, je pense que nous avons passé trois bateaux en une seule manœuvre, c’était très très bien ! »
Team GAC Pindar a remporté sa toute première course de l’Extreme Sailing Series 2011. Ian Williams, skipper, était réjoui de remporter sa première course dans des conditions si difficiles : « C’était un vrai challenge aujourd’hui, avec des conditions très instables, des vents parfois forts, parfois légers ce qui a rendu les choses vraiment compliquées. Remporter notre première victoire aujourd’hui, c’est super. C’était très serré avec Team Extreme mais au final, on s’est faufilé sur la ligne laissant Team Extreme terminer deuxième. »
Regardez la vidéo d’Ian Williams qui parle avec Seb Destremeau de sa forme et du niveau de la flotte.
La direction de course a optimisé la longueur des parcours banane en utilisant la partie la plus large de l’Estuaire mais la manche au portant était malgré tout courte avec 400 mètres à parcourir pour les Extreme 40 en 90 secondes ! Deux tours de piste et toutes les manches se sont faites en un peu plus de 10-12 minutes.
Avec seulement 11 points séparant les huit premières équipes, la compétition sera féroce demain alors que les premiers feront tout pour conforter leur avance. Les parcours vont encore rétrécir puisqu’ils les courses auront lieu devant la partie VIP pour la journée presse avant l’ouverture du village de course des Extreme Sailing Series au public, ce vendredi 28.
Extreme Sailing Series Acte 3 Istanbul
Classement général après la première journée
Position / Equipe / Skipper & équipage / Points

> plus

May 04 2011

> plus

Apr 13 2011

> plus

Apr 07 2011

> plus

Apr 05 2011

> plus

Mar 07 2011

> plus

Jan 27 2011

Marinepool launches Offshore "Lederhosn"

January 27, Düsseldorf (GER)

"boot" Düsseldorf - Marinepool launches offshore "Lederhosn"

The guys of Marinepool showed good sense of humor yesterday in launching the first ever offshore "Lederhosn". The company, headquartered in Munich and celebrating it´s 20th anniversary this year, underlines the Bavarian roots and introduced a waterproof, breathable and fully functional sailing Lederhosn (Bavarian for traditional leather trousers) at "boot".

Perfect style for offshore racing, alpine lakes and the Oktoberfest!

> plus

Dec 30 2010

Marinepool Catalogue 2011

Finally it's coming!

The brand new Marinepool catalogue 2011 is on its way - take a glance at the printing process. The official release is in Duesseldorf at the boot 2011, come and get your copy at the fair stand!

> plus

Nov 25 2010

Fleetracing at the Louis Vuitton Trophy Dubai

Italian Team Wins Fleet Racing at Louis Vuitton Trophy Dubai

> plus

July 17 2010

"Flying Dutchman" wears Marinepool! Opera of the Tyrol Festival partners!

"Flying Dutchman" wears Marinepool! Opera of the Tyrol Festival partners!

> plus

July 10 2010

Silver and a 4th at the 49er Europeans!

Silver and a 4th at the 49er Europeans!

> plus

July 09 2010

49er Europeans: Chances for a podium finish for Marinepool Racing Team alive!

49er Europeans: Chances for a podium finish for Marinepool Racing Team alive!

> plus

July 08 2010

Strong Marinepool Racing Team at 470 Worlds

Strong Marinepool Racing Team at 470 Worlds

> plus

July 07 2010

Marinepool´s Richard team to beat at Stena Match Cup Sweden!

Marinepool´s Richard team to beat at Stena Match Cup Sweden!

> plus

July 06 2010

Germany wins Offshore Team World Championship

Germany wins Offshore Team World Championship

> plus

July 06 2010

Courrier Dunkerque on track to defend Tour de France á la Voile title!

Courrier Dunkerque on track to defend Tour de France á la Voile title!

> plus

June 15 2010

Travemünder Week 2010 News

Experience sailing!

> plus

June 11 2010

1 Gold and 1 Bronze at Laser Europeans for MP Racing Team!

Kontides & Geritzer win medals

The Marinepool Racing Team shows world class

> plus

June 10 2010

Finally wind for the Dragons!

Wieser takes early lead!

> plus

June 09 2010

Cangiano/Fendi on SNAV OSG are aiming at the next victory!

Cangiano/Fendi on SNAV OSG are aiming at the next victory!

> plus

June 08 2010

Geritzer takes the lead!

Austrian leads the Laser Europeans after half the races!

> plus

June 08 2010

Still no wind for Dragons

Still no wind for Dragons

> plus

June 07 2010

Laser EM - Afterburners on for Geritzer!

Sensational comeback for Austrian! 3rd!

> plus

June 07 2010

No wind, no racing.

No wind, no racing.

No wind, no racing.

> plus

June 06 2010

Laser European Championship, Tallinn, EST

Marinepool Racing Team starts well into Laser Euro 2010 off Tallinn, EST

German Grotelüschen in TOP ten - Geritzer ready to strike

> plus

June 04 2010

Team AEZ RC44 with new "power" crew in Copenhagen

TEAM AEZ RC 44 in COPENHAGEN

> plus

June 03 2010

> plus

May 24 2010

> plus

May 11 2010

Match Race Germany Langenargen - Bodensee 2010

Let the games begin!

> plus

Apr 30 2010

> plus

Apr 28 2010

> plus

Apr 17 2010

> plus

Apr 13 2010

> plus

Apr 08 2010

> plus

Mar 15 2010

Excellent debut for Bekatorou on the Marinepool Team

Best possible result for Bekatorou, GRE, in her first showing for the Marinepool team!

> plus

Feb 28 2010

Best result ever!!!!!

> plus

Feb 25 2010

> plus

Feb 24 2010

> plus

Feb 24 2010

> plus

Feb 23 2010

> plus

Feb 22 2010

> plus

Feb 21 2010

> plus

Feb 21 2010

> plus

Feb 19 2010

> plus

Feb 07 2010

Crushing the magical 100m!

Christian Redl sets 7th world record in free diving below ice!

> plus

Feb 06 2010

> plus

Jan 26 2010

> plus

Jan 23 2010

> plus

Jan 18 2010

> plus

Jan 15 2010

> plus

Jan 01 2010

Nouvelle date de départ pour l'Atlantic Rowing Race 2009 (maintenant 2010)

Nouvelle date de départ pour l'Atlantic Rowing Race 2009 (maintenant 2010)

> plus

Dec 03 2009

Kayak: Carolin Leohhardt sous contrat avec Marinepool

Carolin Leonhardt signe un contrat pour 4 années de succès communs!

> plus

Nov 29 2009

> plus

Aug 28 2009

I-Shares Cup Kiel 2009

i-shares Cup, Kiel 2009

Un équipage allemand participe pour la 1ère fois depuis la création de l'i-shares cup.

> plus